Accueil > Insuffisance Renale > diagnostic >

La néphropathie diabétique et son diagnostic

La néphropathie diabétique et son diagnosticLa néphropathie diabétique est une des complications les plus fréquentes et les plus redoutables du diabète sucré, qui fait craindre l'évolution vers une insuffisance rénale chronique. Elle concerne à la fois le diabète de type 1 et de type 2, mais l'évolution de la maladie est sensiblement différente dans ces deux cas : le diabète de type 1 fait redouter l'insuffisance rénale en premier lieu, alors que la néphropathie diabétique du type 2 a surtout un mauvais pronostic cardio-vasculaire.Pour nous joindre insuffisance-renal@hotmail.com .

Il repose sur le dosage annuel de la microalbuminurie dans les urines des 24 heures : on mesure la masse d'albumine excrétée par les reins au cours d'une journée, qui est normalement nulle (l'albumine est la principale protéine plasmatique, elle ne passe normalement pas dans les urines) mais dont la présence témoigne d'anomalies de la filtration glomérulaire. La microalbuminurie devient pathologique à partir de 30 mg/jour, au-delà de 300 mg/j on parle de protéinurie.

-Chez le diabétique de type 1, l'apparition d'une microalbuminurie fait craindre l'évolution vers la protéinurie (concernant classiquement 85 % des patients) puis l'insuffisance rénale (atteinte en 15 à 20 ans en moyenne) : c'est donc le pronostic rénal qui est en première ligne et sera la cible du traitement.

-Chez le diabétique de type 2, l'évolution vers la protéinurie est moins fréquente (25 % des cas), la microalbuminurie témoignant alors de lésion vasculaire sévères et diffuses : le pronostic cardiaque est menacé (l'atteinte rénale est un facteur de risque cardio-vasculaire indépendant).

Le diagnostic est fortement suspecté devant l'apparition d'une microalbuminurie ou d'une protéinurie chez un sujet diabétique. Cependant, le diagnostic de certitude ne peut être apporté que par une biopsie rénale. On peut cependant ne pas y avoir recours la plupart du temps, lorsque la maladie est typique : le diabète évolue depuis plus de 5 ans, la protéinurie est progressive et impure (avec hypertension artérielle, mais sans hématurie), la taille des reins est augmentée, il existe unerétinopathie diabétique (ces deux complications chroniques résultent des mêmes mécanismes pathologiques, ce qui les fait apparaître en même temps au cours de la maladie : ainsi, la découverte de l'une ou de l'autre de ces complications doit forcément faire rechercher l'autre, et la retrouve dans la quasi-totalité des cas).

Pour une raison du décalage de l'heure, vous recevrez une réponse dans 48h, Merci pour votre compréhension. Le contact vous laissez sera enregistré en confidentiel

Nom:
Âge:
Pays:
Email:
Téléphone:
Facebook:
Message:
l'Hôpital de la Néphrologie de Shijiazhuang

articles connexes

Les complications éventuelles après la pratique de la biopsie rénale

Pourquoi j’ai besoin faire une biopsie rénale

le diagnostic & le traitement de la néphropathie à IgA

le diagnostic & le traitement de syndrome néphrotique

La diagnostic précoce de la maladie rénale

Le diagnostic&traitement contre calculs rénaux

l'Hôpital de la Néphrologie de Shijiazhuang

Dernier Message

Pour réduire la protéine et oedème sur syndrome néphrotique avec le traitement naturel

Traiter la protéinurie sans rechute par la méthode naturelle

Comment traiter essoufflement pour le patient avec insuffisance rénale

Comment réparer la fonction rénale pour les patients atteints de Syndrôme Néphrotique

Comment pouvons-nous Notre fonction rénale le 20 Pourcentage Stable

Avantages de prendre la thérapie de bain complète pour les patients d'insuffisance rénale

Comment prolonger la vie pour le patient a fait la dialyse 6 ans

Protéinurie 2+ et Hématurie 2+ en néphrite: Traitement de médecine chinoise est un bon choix

© 2010 Tous droits réservés Site Plan