Hot Tag : éviter la dialyse acupunture créatinine

Accueil > patients > vie >

Une lettre de remerciement par un patient qui se traite chez nous

J’ai choisi d’écrire cet article pour prévenir les personnes atteintes de la même maladie que moi, qu’il est possible de traiter une insuffisance rénale à un stade élevé sans passer par la dialyse.

Je suis un patient âgé de 64 ans avant tout diabétique. Le diabète est une maladie chronique qui ne se guérit pas, mais que l’on peut traiter et contrôler. Ce dernier, à la longue, a causé des dégâts notamment au niveau de mes yeux, mon cœur, mes poumons et surtout mes reins. Mon état était critique, mes semaines se résumaient à de nombreuses consultations auprès de spécialistes: le lundi chez le pneumologue, le mardi chez le cardiologue, le mercredi il fallait consulter le néphrologue, le jeudi le diabétologue et enfin un généraliste pour faire un suivi des petites complications concernant ma tension artérielle.

Les résultats des analyses n’étant pas rassurants, une première décision de traitement à l’étranger a été envisagé. Je suis parti pour la France pour être hospitalisé une vingtaine de jours. Entre biopsie, prises de sang, assistance respiratoire et autres…rien n’a évolué. Je suis reparti bredouille, avec le morale au plus bas, une tonne de factures à payer et une infection pulmonaire à cause de la température dans la salle d'opération.

Et puis, ce que je craignais est tombé : il ne me restait que l’option de la dialyse. Pour moi, la dialyse est un long processus coûteux en attente d’une transplantation que je ne pourrais jamais me permettre. AR 1.200.000 la semaine durant X temps pour ensuite une POSSIBLE transplantation de AR 80.000.000 dépendant de plusieurs facteurs: donneur ? compatibilité de l’organe ? etc . A mon sens, et je l’ai dit haut et fort, c’était une dépense inutile en attendant de mourir. Une illusion, un faux espoir. Je suis content pour ceux qui s’en sont sortis indemne et tant mieux pour eux, mais je savais que ce n’était pas pour moi.

Les recherches sur internet se sont multipliées et je suis revenu sur mon idée initiale de me faire soigner en Chine par la médecine traditionnelle. J’avais, depuis quelques mois, été en correspondance avec un médecin chinois, spécialiste en néphrologie. Je lui envoyais régulièrement mes résultats d’analyses pour savoir ce qu’elle en pensait…par curiosité, mais aussi pour obtenir un avis différent. Celle-ci restait optimiste quant à mon état et je voulais y croire. Le 19 juillet dernier je me suis envolé pour la Chine, avec un ventre difforme et rempli d’eau, des chevilles enflées à ne plus pouvoir marcher normalement, un gros cœur, des difficultés respiratoires et une tension artérielle avoisinant les 18.

La dialyse permet de débarrasser le sang des toxines et de l’eau en excès. Si les séances dans les hôpitaux impliquent d’être relié à une machine 4h par jour, 3 fois par semaine, la méthode traditionnelle chinoise consiste à prendre des bains transpirants ou à placer une poche absorbante dans le dos, à avaler quelques cachets et être suivi 24H/24 non stop par divers médecins. Mon état étant vraiment critique, et les médecins étaient angoissés pendant les 10 premiers jours de mon séjour à l’hôpital mais ont tout tenté. Puis…les choses se sont calmées. En 4 semaines, j’ai perdu 14Kg…des kilos en excès composés d’eau et de toxine. Ma tension artérielle est tout ce qu’il y a de plus normale, les 9h de voyage n’ont eu aucun effet sur mes chevilles.

J’ai tenu à écrire ce message pour redonner de l’espoir à tous ceux qui comme moi, ne veulent pas passer par cette phase finale qui est la dialyse.
 

Si vous voulez savoir plus, N'hésitez pas d'envoyer un mail avec votre attente au néphrologue chez nous à l'adresse suivante: insuffisance-renal@hotmail.com pour profiter des conseils gratuits et professionnels ou contacter par WhatsApp/Skype +8615512139310. Vous pouvez aussi parler directement avec l'assistant en ligne pour avoir un contact. Nous vous offrons une solution & un conseil qui répond à vos besoins le plus rapidement.


 

précédent:La mode correcte de vie pour les patients atteins du kyste rénal

suivant: Les professeurs et les étudiants d’une université des Etats-Unis ont venu dans Beijing TongShanTang Hôpital de la Médecine Traditionnelle Chinoise.

Tag: traitement dialyse protéinurie

Pour une raison du décalage de l'heure, vous recevrez une réponse dans 48h, Merci pour votre compréhension. Le contact vous laissez sera enregistré en confidentiel

Nom:
Âge:
Pays:
Email:
Téléphone:
Facebook:
Message:

Liens Rapides

l'Hôpital de la Néphrologie de Shijiazhuang

Cas de Beijing TongShanTang Hôpital de la Médecine Traditionnelle Chinoise

Nom :Sarah Giall Sexe :fminin Age :52 Division :D-3-A Numero de lit:12 Numero de laffaire:28029 Temps de sejour:2012-03-03 00:30 Temps de sortie:2012-04-01 08:00...En Savoir Plus >>

Le patient de la néphropathie diabètique voit l'espoir dans Beijing TongShanTang Hôpital de la Médecine Traditionnelle Chinoise

Maintenant, lhros est un gentil homme qui vient de Soudan. Il a 62ans et a t fait la dialyse de 2 ans, car la nphropathie dibtique .Avant il a admit lhpital, il ...En Savoir Plus >>

Une nouvelle vie commencé après le traitement dans Beijing TongShanTang Hôpital de la Médecine Traditionnelle Chinoise

Nom: Mohammad Nurun Nabi Pays: Bangladesh ge: 67 ans Maladie: la cratinine lev 5 ans, hyperglycmie 20 ans Avant notre hopital, sa condition: sa cratinine lve 383...En Savoir Plus >>

l'Hôpital de la Néphrologie de Shijiazhuang

Dernier Message

La thérapie moxibustion au nombril contre la néphropathie diabétique

Pratiquez la médecine chinoise pour prévenir l’insuffisance rénale

Le traitement chinois du syndrome de casse-noisette

Témoigneage d'un patient atteint de la maladie rénale

Une thérapie puissante pour détoxifier votre sang dans l’insuffisance rénale chronique

Les symptômes de l’insuffisance rénale et les traitements

Ph.D. Wang Zhanping

Ph.D. Zhang Lingzhi

© 2010 Tous droits réservés Site Plan